Supérette : les Vezinois mobilisés

En dépit du froid et de la pluie, la mobilisation des Vezinois a été forte vendredi 18 novembre. Plus d’une centaine de personnes a répondu à l’appel des élus du conseil municipal qui réclament la réouverture rapide de la supérette fermée par le groupe Casino depuis mi-juillet.

Dans un discours prononcé devant le rideau baissé de la supérette, le maire, Jean Roudaut, a rappelé l’importance de ce dossier pour les élus comme les Vezinois.
Une pétition a également circulé dans la foule. Elle sera transmise aux responsables du groupe Casino.
Elle est à la disposition des Vezinois, qui n’ont pas pu se déplacer à la manifestation, à l’accueil de la mairie.

Discours de M. Roudaut, Maire :


"Merci à vous tous de vous être déplacés, si nombreux, pour montrer l’intérêt que vous portez à la présence d’une supérette à Vezin-le-Coquet.

Cela fait presque 4 mois que les portes du Leader Price Express se sont fermées, sans prévenir. Face à ces portes désespérément closes, nous souhaitons ici manifester notre mécontentement devant la décision, prise sans concertation ni information, par le Groupe Casino, propriétaire du fonds de commerce, de fermer le magasin fin juillet dernier.

Nous, élus, avons pris nos responsabilités en mettant en place une navette régulière vers le Super U de L’Hermitage pour permettre à ceux de nos concitoyens qui ne possèdent pas de moyens de locomotion de faire leurs courses. Nous demandons au Groupe Casino de prendre également ses responsabilités en permettant la réouverture rapide de la supérette, sous une de ses enseignes ou bien en la cédant à une autre société.

Dans cette affaire, le pouvoir des élus est limité : nous sommes ici en présence d’un groupe commercial, Casino, qui exploite le fonds de commerce, et d’un propriétaire des murs, qui est une Société Civile Immobilière, privée elle aussi. Dès que nous avons appris cette fermeture, nous avons très régulièrement communiqué sur l’évolution de ce dossier, dans l’hebdo, sur le site internet, sur le panneau lumineux. Pourtant, de nombreuses rumeurs ont circulé dans la commune depuis juillet, sous-entendant que la mairie ne prenait pas ce dossier à bras le corps. C’est tout le contraire ! Nous savons l’importance pour nous tous de la présence d’une supérette à Vezin. La supérette, pour une commune, ce n’est pas seulement un lieu de vente. C’est aussi un lieu de vie, de rencontre, d’échange entre les habitants, qui participe, tout comme les associations, le Tempo, les sites sportifs, à créer du lien social et faire vivre notre cité.

Nous avons dès la fermeture immédiatement pris contact avec les responsables de l’enseigne pour avoir des explications. Casino nous a répondu que le chiffre d’affaires n’était pas assez important pour poursuivre son exploitation. Peut-être que l’enseigne ne correspondait pas à l’attente des Vezinois.

Depuis 4 mois, nous avons passé de très nombreux appels à Casino, envoyé des courriers, mais aussi rencontré des repreneurs potentiels. En effet, j’ai reçu en mairie les représentants de deux autres enseignes qui seraient prêtes à prendre le relais si Casino souhaitait mettre fin à son bail commercial. Mais pour l’instant le dossier est au point mort. Il semble que le Groupe Casino n’ait pas choisi entre la réouverture sous une autre enseigne du groupe et la cession du fonds de commerce.

Quel que soit leur choix, nous exigeons qu’il soit fait au plus vite. Il est en effet inconcevable qu’une commune de près de 5200 habitants soit sans surface commerciale !

Je tiens à souligner ici le soutien de l’ensemble des élus, majorité comme opposition, dans la position qui est la nôtre, face à l’injustice que représente la fermeture du Leader Price. Injustice en effet car, aujourd’hui, des Vezinois qui sont peut- être vos voisins, ou bien des gens que vous croisez dans la rue, ne peuvent à leur guise faire leurs achats et sont dépendants des autres. Cet acte de la vie quotidienne, si simple quand on dispose de moyen de locomotion, est beaucoup plus compliqué quand on est tributaire d’autrui.

Nous sommes donc ici ce soir pour montrer au Groupe Casino que tous les Vezinois demandent la réouverture au plus vite de la supérette, quelle que soit l’enseigne, Casino ou une autre. Montrer que nous sommes une commune en pleine expansion qui ne peut se passer d’un lieu de vente de produits alimentaires. Montrer que nous sommes tous mobilisés et que nous le resterons jusqu’à ce qu’une issue positive soit trouvée.

Les choses sont peut-être en train de bouger. Depuis que nous avons lancé cet appel au rassemblement des Vezinois, le directeur régional de Casino nous a contacté afin de le rencontrer. Nous vous tiendrons bien entendu informés des suites de cette affaire.

Cependant, nous devons rester mobilisés. Nous lançons ce soir une pétition qui circule parmi vous. Je vous invite à la signer. Nous la transmettrons ensuite aux responsables de Casino en appui à nos démarches engagées pour trouver une solution pérenne au plus vite."